loader image

Les femmes en haut de l’affiche

La journée internationale des droits de la femme est une autre occasion de mettre les femmes en avant, en l’occurrence dans les métiers de la gastronomie, de l’hôtellerie et des vins et spiritueux. Qu’elles soient chef de cave, directrice, vice-présidente, fondatrice, chef, elles montrent leur envie d’y arriver et le prouvent.

Julie Cavil, chef de Caves Champagne

Rien ne prédestinait Julie Cavil à travailler dans le milieu du vin : enfance dans une région dépourvue de viticulture, grande école de commerce et carrière dans la pub… Pourtant, elle est désormais à la tête de la création de l’une des plus grandes et prestigieuses Maisons de Champagne : Krug, fleuron du groupe LVMH. Elle entre chez Krug en 2006, et en 2020, après 13 récoltes, elle est nommée chef de cave. Chaque année, épaulée du comité de dégustation (totalement paritaire), elle a la grande responsabilité de recréer “la plus généreuse expression de la Champagne”, et perpétuer le rêve de Joseph Krug, fondateur de la Maison.

Anne-Caroline Frey, fondatrice Loire Valley Lodges

Anne-Caroline Frey, working girl et mère de famille parisienne, travaille dans la publicité et les médias jusqu’en 2011. Passionnée d’art contemporain, elle se lance en tant qu’auto-entrepreneure pour mêler art de vivre et art dans des expositions vivantes sous forme de dîners. Attirée par la nature, elle poursuit son parcours artistique avec une résidence d’artistes à la campagne. Elle se rend alors compte du lien très fort entre l’art et la nature et décide d’aller encore plus loin dans la convivialité et la proximité. Après plusieurs formations de sylvothérapie (approche naturopathique qui s’appuie sur la puissance de la forêt pour traiter certaines maladies), elle crée Loire Valley Lodges, un hôtel au cœur d’une forêt privée qui conjugue l’art, la nature et le bien-être.

Julie Chaix, chef de La Benvengudo

Julie Chaix a fait ses armes aux côtés de grands chefs, elle est notamment passée chez Anne-Sophie Pic à Valence et Alain Ducasse au Louis XV à Monaco. Depuis le printemps 2020, Julie a rejoint La Benvengudo, une maison familiale située aux Baux-de-Provence. Enfant du pays, Julie Chaix est passionnée par son terroir et la cuisine si caractéristique de la Provence. Elle puise son inspiration dans ses souvenirs d’enfance et dans la nature qui l’inspire. Fille de maraîcher, la chef a très tôt été sensibilisée au bon et au respect des saisons. Julie propose une cuisine mêlant naturalité et technique, son crédo : la saisonnalité et l’authenticité.

Amandine De Souza, directrice générale de Eataly

Amandine de Souza dispose de plus de 13 ans d’expérience dans les secteurs de la distribution et du e-commerce, principalement dans les univers de la décoration et de la maison. Depuis 2015, elle occupait les fonctions de directrice générale France de Westwing, l’un des sites de e-commerce référents en matière de maison et décoration en Europe. Depuis septembre 2019, Amandine de Souza a pris la direction d’Eataly Paris Marais. Avec l’ambition de valoriser la biodiversité de la gastronomie italienne, Amandine de Souza met toute son expertise au service d’Eataly Paris Marais pour offrir le meilleur de la cuisine et la culture italienne aux Parisiens.

Sara Boukhaled, fondatrice Maison Gazelle

Sara Boukhaled, 28 ans, est une chef pâtissière autodidacte. Adorant les défis, elle réalise son rêve en créant Maison Gazelle, et rend ainsi hommage à ses origines, sa famille et à tous ces amoureux du goût rencontrés au sein de ses voyages. Maison Gazelle réinterprète de façon audacieuse les trésors de la pâtisserie française et marocaine. Aller sourcer le meilleur de ces deux terroirs et mettre en valeur leurs ingrédients bruts, voilà ce qui donne à sa passion un véritable relief. Elle a commencé l’aventure en déclinant notamment la corne de gazelle de façon plus singulière et raffinée. Son équipe est 100 % féminine, et est issue principalement de la réinsertion (sans forcément le vouloir), car ce sont les femmes qui détiennent ce véritable savoir-faire. Ses ambitions ? Faire de Maison Gazelle une marque haut de gamme internationale, loin des idées reçues.

Flora Mikula, chef exécutive Millésime

Flora est une chef emblématique de la cuisine française. Après avoir travaillé auprès de talentueux chefs : Christian Etienne à Avignon, Jean-Pierre Vigato et Alain Passard à Paris, elle dirige deux restaurants renommés : “Les Olivades” et “Les Saveurs de Flora”. Elle anime aujourd’hui “L’Auberge Flora” à Paris où elle cultive cet esprit “auberge” qui est également celui de Millésime. Flora est particulièrement attachée aux produits de qualité, à la mise en avant des terroirs régionaux et à une cuisine généreuse mais précise. Depuis la création de Millésime, forte de sa grande expérience, elle est la chef des cuisines des maisons. Elle conseille et épaule les chefs, participe à l’élaboration des cartes et assure l’animation culinaire des maisons. Elle signe une cuisine qui reflète l’histoire culinaire de chaque maison et magnifie les saveurs, produits et recettes à travers les saisons.

Alice Tourbier, fondatrice Les Sources de Caudalie & Les Sources de Cheverny

Alice Tourbier-Cathiard a grandi sur les terres du château Smith Haut Lafitte, le grand cru bordelais détenu par ses parents. Alors que sa sœur aînée développe la marque de cosmétique Caudalie, Alice et son mari Jérôme Tourbier prennent la tête de l’hôtel 5 étoiles Les Sources de Caudalie en 1999. En s’inspirant des richesses de nos terroirs et de leurs bienfaits naturels, elle développe le concept d’oenotourisme (restaurant gastronomique, visite des chais, dégustation, vinothérapie…), qui en fait aujourd’hui l’une des plus prestigieuses maisons du monde vitivinicole. Depuis plus de 20 ans, elle a su transmettre les valeurs qui lui sont chères : bien-être, générosité, authenticité, service et émotion, et donner à ce lieu une âme familiale. En véritable passionnée de design, elle continue de chiner régulièrement du mobilier pour les 5 maisons de l’hôtel. Forte de cette expérience dans l’industrie hôtelière de luxe et d’une vision d’un tourisme innovant et respectueux de nos régions, elle se lance un nouveau défi : acheter et rénover un château dans le Val de Loire. Une nouvelle adresse voit le jour en septembre 2020 : Les Sources de Cheverny.

Charlotte Castro, fondatrice Hôtel du Sentier

Ancienne comédienne, Charlotte Castro lance en famille, avec son mari Samuel, l’Hôtel du Sentier : un hôtel 4* décoré avec amour et débrouille et pensé comme une ‘auberge familiale’ au cœur du deuxième arrondissement de Paris . Bravant la crise, ils accueillent leurs premiers clients depuis le 12 janvier 2021. Ensemble, ils ont ouvert ou tenu plusieurs cafés-restaurants parisiens (Allegra, Café Petite et Gros) et ont exploité le café Champollion (Place du Caire) avant de créer cette adresse de 30 clés, nichée dans le même bâtiment à la façade classée, qui enjambe le passage du Caire. Quelques mots sur son parcours : “J’ai fait mille choses dans ma vie et commencé à travailler très jeune. Je n’aimais pas l’école, ma famille était à la Comédie Française et à l’Opéra de Paris, j’allais au spectacle tout le temps. J’ai pris beaucoup de cours de théâtre, j’ai joué dans des pubs, des téléfilms, j’ai été vendeuse chez Agnès B., serveuse dans des restaurants, j’ai même été physionomiste en boîte de nuit, au Niels, à 19 ans. Je suis partie en tournée avec Jean Marais, j’ai joué des scènes avec Alain Delon ou Gérard Jugnot, c’était génial.”

Fanny Rey, chef Auberge de Saint-Rémy-de-Provence

Révélée par la deuxième saison de Top Chef, Fanny Rey fait ses armes dans les plus grandes maisons : aux Fermes de Marie à Megève, mais aussi à La Bastide de Marie dans le Luberon et à L’Ousteau de Baumanière en Provence. Elle poursuit sa carrière au Ritz à Paris où elle rencontre son époux, le chef pâtissier Jonathan Wahid. Ensemble, ils posent leurs valises Saint-Rémy-de-Provence et deviennent les propriétaires de l’Auberge de Saint-Rémy-de-Provence. Fanny Rey propose une cuisine du marché de haute voltige aux notes méditerranéennes qui met à l’honneur des produits de qualité, issus des productions locales. En 2017, elle obtient sa première étoile et se voit distinguée du prix Michelin de la femme chef France. Grâce à sa fougue, sa détermination et son talent, elle décroche le trophée “Grand de Demain” décerné par Gault&Millau en 2021. Fanny Rey s’est imposée comme une chef qui bouscule les codes préétablis de la haute gastronomie.

Céline Falco, fondatrice Maison Albar Hotels

Céline Falco (née Albar) est issue d’une famille de quatre générations d’hôteliers. Elle débute sa carrière en 2001 en prenant la direction de deux hôtels parisiens. En 2005, elle fonde la société de gestion hôtelière Paris Inn Group aux côtés de son mari, Jean-Bernard Falco en veillant à honorer les valeurs qui sont les siennes depuis toujours : défendre une hôtellerie résolument humaine où le savoir-faire s’oriente vers la satisfaction du client. En plaçant l’innovation au cœur de sa stratégie, elle positionne Paris Inn Group en véritable précurseur et leader des nouvelles tendances de l’hôtellerie. En avril 2014, elle fonde Maison Albar Hotels, une marque française de boutiques hôtels 5 étoiles. Conjuguant avec passion son savoir-faire et l’empreinte culturelle d’un lieu, les maisons apportent une nouvelle vision de l’art de recevoir à la française. Les premiers hôtels ont vu le jour à Paris, ils se développent maintenant en France et en Europe.

Jade Genin, chocolatière confiseuse, Chocolats Jacques Genin

Turban vissé sur la tête, la silhouette de Jade Genin évoque le “We can do it” de Miller. Une figure volontaire qui lui va bien. Comme son père Jacques Genin, Jade aime les défis. Pour défendre son nom, Jade a le bénéfice d’une tête bien faite. Elle est déjà maître depuis ses 24 ans, âge où elle a intégré comme avocate le cabinet Latham & Watkins spécialisé dans les fusions-acquisitions, avant d’effectuer un détour en finance au sein de la banque japonaise DC Advisory. Mais finalement, l’appel du cœur a été plus fort. Dans le laboratoire, le travail se transforme en plaisir. Comme Jacques, Jade évoque la passion des saveurs, le goût de la recherche, le sentiment d’être à sa place penchée sur le marbre et la joie d’avoir un métier qui diffuse du plaisir. Aujourd’hui, Jade Genin peaufine sa touche et cultive une identité propre : cosmopolite et corsée pour le goût, sur mesure pour l’expérience qu’elle souhaite unique et personnalisable.

Jeany Cronk, cofondatrice Mirabeau

Solaire et passionnée, Jeany Cronk a trouvé sa vocation en 2008, en débarquant depuis Londres dans le petit village de Cotignac, niché dans les coteaux près de Saint-Tropez. Alors qu’elle arrive en France avec seulement des cartons et quelques mots de français, elle fonde Mirabeau avec son mari Stephen Cronk. Ils finissent par monter une petite entreprise vinicole, et forment une équipe d’œnologues chevronnés en se lançant corps et âme dans ce projet. 13 ans plus tard, l’entreprise est florissante, et les vins Mirabeau sont distribués au Canada, aux USA, en Australie et un peu partout en Europe. Jeany porte la marque en réalisant un travail multi-casquettes : responsable du marketing et de tout ce qui a trait à la créativité ; relations avec les fournisseurs ; décoratrice des divers sites Mirabeau (le Domaine Mirabeau fait également chambre d’hôtes). Son mantra ? Créer des ondes positives et réaliser des défis quotidiens.

Avec l’amicale autorisation du Journal de l’Hôtellerie